Cela peut sembler accessoire, voire complétement superflu, pourtant le cadre de travail revêt une grande importance sur l’état d’esprit des salariés. Sommes-nous heureux d’évoluer dans un cadre sale, dégradé où règne l’inconfort et la mauvaise ambiance ? Non certainement pas ! Et bien c’est la même chose au travail. Certes, toutes les activités ne se prêtent pas forcément à créer des espaces propres et sains, comme dans l’industrie par exemple. Pourtant, il y a toujours des solutions pour favoriser un cadre de travail plaisant que ce soit au niveau du poste de travail lui-même, dans des espaces de détente et de convivialité ou tout simplement de l’ambiance générale.

 

 1. Un poste de travail confortable et plaisant

Une chose est certaine, plus les locaux d’une entreprise et les installations mises à disposition des salariés sont agréables, plus ils auront plaisir à venir travailler chaque matin. L’importance de l’agencement des espaces de travail est de plus en plus prise en considération par les entreprises qui mettent un point d’honneur à proposer à leurs collaborateurs des cadres confortables propices à l’épanouissement :

Voilà une première sélection qui peut servir de point de départ pour contrôler les aspects sur lesquels il est possible d’améliorer le cadre de travail des salariés. Pour accentuer encore plus leur satisfaction (et implicitement leur motivation), il est possible de les sonder pour vérifier quels seraient, selon eux, les améliorations à envisager pour améliorer leur propre espace de travail. Un conseil, ne leur laissez pas carte blanche sur les propositions, choisissez quelques points clés sur lesquels vous sollicitez leur avis en tant qu’usager. Si vous laissez les sujets ouverts sans délimitation, vous risquez fort d’entendre des propositions complètement farfelues qu’il vous sera impossible de mettre en œuvre et qui créeront des déceptions. Et la déception ne se conjugue pas avec la motivation ! Expliquez aussi clairement que vous leur demandez leurs suggestions mais qu’il ne sera malheureusement pas possible de toutes les appliquer. La communication est donc de mise pour éviter à nouveau la déception.

 

2. Des espaces de détente et de convivialité

De plus en plus d’entreprises optent pour la mise à disposition de leurs salariés d’espaces de détente. Cela concorde avec les nouveaux modes de travail : les collaborateurs ne comptent plus leurs heures et passent beaucoup de temps sur leur lieu de travail. Bien souvent quand on dit espace de détente, on pense en premier lieu à une cuisine ou salle de pause. Il s’agit d’une excellente idée puisque cela permet aux collaborateurs de se retrouver dans un lieu qui les coupent de leur travail sans pour autant sortir des locaux de l’entreprise (et donc nuire à leur productivité). Le plus, reste de pouvoir mettre à disposition (gratuite c’est encore mieux) tout le matériel pour créer une véritable cafétéria : machine à café, fontaine à eau, distributeurs de friandises, micro-ondes, tables et chaises pour pouvoir s’installer confortablement, etc.

D’autres installations peuvent être également mises à disposition des collaborateurs pour leur permettre de décompresser entre deux réunions et créer un véritable espace de convivialité et de détente. Installer un babyfoot par exemple peut transformer la salle de pause en un lieu ludique. Certaines entreprises proposent également à leurs salariés des consoles de jeux et canapés pour organiser de réels moments de coupure. Bien sûr, ce genre d’installation demande un vrai climat de confiance dans l’entreprise et s’adapte plus facilement à de petits effectifs (moins de 50 salariés) ou décomposé par équipes, départements ou étages.

Enfin, lorsque l’activité de l’entreprise est très stressante, il peut être envisagé de proposer aux collaborateurs des lieux de détente et de repos. C’est une tendance très en vogue car de grands spécialistes ont prouvé que la sieste était très bénéfique à la productivité. Des cabines de relaxation existent, et proposent par session de 20 minutes des moments de total repos, mais leur prix peut facilement décourager les dirigeants les plus soucieux du bien-être de leurs salariés. Alors d’autres alternatives sont possibles : installer des fauteuils de repos ou des coussins type Fatboy dans un ou plusieurs espaces pour que les salariés viennent de reposer quand ils en éprouvent le besoin.

En proposant des installations de ce type, les employés se sentent considérés et importants. Ils ressentent que leur direction leur accorde confiance et importance, et souhaite leur épanouissement dans leur entreprise. Cette considération non dissimulée est ainsi gage de motivation en retour.

 

 3. Une bonne ambiance pour des salariés épanouis et motivés

L’environnement professionnel n’est pas que matériel, une ambiance agréable a aussi une grande influence sur la motivation des salariés. Seulement, qui est à l’origine de l’ambiance dans une entreprise ? Tout le monde direz-vous ? Et bien oui et non. L’ambiance fonctionne à la fois de manière descendante et ascendante. Autrement dit, c’est avant tout l’atmosphère qui viendra de la direction ou des managers qui influencera les équipes. On est alors dans un procédé descendant. Mais la réciproque est aussi vérifiée. Des équipes motivées et qui aiment leur travail véhiculeront une bonne ambiance qui pourra servir de « booster » à des dirigeants un peu en mal d’ondes positives. Dans tous les cas de figures, il s’agit d’un travail collégial dont l’initiative première doit venir du haut de la pyramide.

Donc si le dirigeant ou les managers sont eux-mêmes motivés, respectent et considèrent leurs salariés, on ne vous promet pas que tout le travail pour motiver les salariés sera fait mais une bonne partie du contrat sera rempli !