Talkies-walkies, la communication tout terrain

Sur un chantier, dans un entrepôt ou dans les entreprises disposant de vastes locaux, les talkies-walkies sont d’une grande utilité. Ils présentent, en effet, de nombreux avantages, comme les communications totalement gratuites, les appels passés immédiatement, sans numérotation, ou encore l’indépendance vis-à-vis des réseaux de télécommunication (GSM, 3G, Wi Fi, etc.). En fonction de vos besoins, vous pourrez acquérir des modèles semi-professionnels ou professionnels, qui diffèrent par leur portée, leur robustesse ou les fonctions et accessoires disponibles. Des appareils « durcis » sont également proposés pour les utilisations les plus extrêmes.

A noter, cet article ne traite pas des talkies-walkies professionnels avec licence dont l’utilisation est soumise à une allocation de fréquence spécifique par l’Arcep. Plus puissants, ils permettent de communiquer en répondant à certaines normes militaires ou de protection.

Pour définir :
3 questions pour cibler vos besoins

A quelle fréquence les talkies-walkies seront-ils utilisés ?

Selon que votre utilisation sera occasionnelle ou quotidienne, cela aura une incidence sur la qualité des appareils que vous choisirez. Dans le premier cas, des modèles semi-professionnels ou de loisirs pourront très bien convenir, avec leur prix très accessible et des fonctionnalités utiles. Dans le second, il faut envisager d’acquérir des modèles disposant de batteries Li-Ion (Lithium-Ion)  qui autorisent une durée d’utilisation proche de 20 h, contre une douzaine d’heures pour les batteries NiMh (Nickel-Metal hybride)

Dans quelles conditions seront-ils utilisés ?

Si les talkies-walkies ont vocation à être utilisés en milieu difficile, sur un chantier, par exemple, et qu’ils doivent être protégés de la poussière ou de l’eau, alors il faut impérativement opter pour des modèles répondant à des normes spécifiques de résistance.

Quelle est la confidentialité des communications ?

Si les communications transitant via les talkies-walkies sont confidentielle, alors il faudra impérativement opter pour des appareils disposant de fonctions de sécurité avancées comme le brouillage de la voix.

Aide au choix :
les principaux critères pour choisir des talkies-walkies

La fréquence

Pour communiquer entre eux, les talkies-walkies utilisent la fréquence PMR446 (Professional Mobile Radio).

Le nombre 446 indique que la fréquence utilisée est de 446 Mhz, situé dans ce que l’on appelle l’UHF (Ultra Haute Fréquence). Pour être précis, sachez qu’une partie de cette fréquence est réservée aux communications libres, équivalant à 8 canaux. La puissance d’émission maximale autorisée sur ces canaux est de 500 MilliWatts (0,5 W).

La portée

Voilà une donnée qui est assez aléatoire et qui dépend fortement de l’environnement dans lequel sont utilisés les talkies-walkies. En environnement urbain, la portée des transmissions s’échelonnent de 500 à 1500 m en fonction de la densité des obstacles. La fréquence PMR446 présentant l’avantage d’une bonne pénétration dans le béton armé, par contre dans un véhicule la portée est sensiblement réduite. En environnement naturel (hormis les lieux totalement dégagés comme la mer !), il faut escompter une portée de 3 à 4 km maximum. Et cela, quelles que soient les indications des fabricants qui sont souvent très optimistes.

Parmi les causes qui peuvent réduire la portée des transmissions, on note :

  • La topographie (collines, vallons, etc.)
  • La météo (nuages, orages, pluie, etc.)
  • Les interférences électromagnétiques (foudre, lignes à haute tension, etc.)
  • Les obstacles (forêts denses, bâtiments, etc.)
  • Les grandes surfaces métalliques (entrepôts, véhicule, etc.)

L’autonomie

Le type de batterie a non seulement une influence sur l’autonomie des talkies-walkies, mais également sur leur portée. Les modèles semi-professionnels sont équipés de batteries rechargeables  NiMh (Nickel-Metal hybride) qui autorisent une durée d’utilisation d’environ 12h. Pour leur part, les batteries Li-Ion (Lithium-Ion), réservées aux appareils professionnels, ont une durée d’utilisation plus élevée avec une vingtaine d’heures d’autonomie. Leur surcroît de puissance permet aussi d’étendre la portée des transmissions.

La robustesse

La robustesse des talkies-walkies est une donnée importante si vous devez les utiliser en environnement hostile comme les milieux poussiéreux, humides, etc. Dans ce cas, il faut impérativement se diriger vers des modèles certifiés IP (Ingress Protection). Cette norme est notée IPXX, où chacun des X représente un chiffre. Le premier indique la résistance aux agressions de corps solides et le second concerne la résistance aux corps liquides. L’indice peut aller de IP00 à IP68 (voir tableau ci-dessous).

[ws_table id= »1″]

L’identité et la sécurité

Certains appareils possèdent un identifiant d’appel personnalisé qui leur permet de communiquer avec un autre appareil en conversation privée. Dans le même ordre d’idée, il est possible de créer des groupes d’appels privés pour ne communiquer qu’avec une partie des talkies-walkies de la flotte.

Pour aller plus loin, dans les cas spécifiques où les conversations doivent rester strictement confidentielles, les modèles haut de gamme proposent une fonctionnalité de cryptage de la voix, qui assure la sécurité des transmissions contre les écoutes malveillantes.

Les accessoires

De nombreux accessoires, pour lesquels il faut bien s’assurer de la compatibilité avec vos talkies-walkies avant l’achat, permettent de simplifier l’usage des talkies-walkies. On peut noter les micros haut-parleurs déportés sur épaule qui permettent de communiquer en gardant les mains libres ou les kits oreillettes (bodyguard) très prisés par les métiers de la sécurité. Enfin, les housses sont très utiles pour protéger durablement vos talkies-walkies.

Pour définir :
faites votre choix en fonction de vos besoins

[tabs_head][tab_title]Usage occasionnel[/tab_title][tab_title]Usage intensif[/tab_title][tab_title]Usage spécifique[/tab_title][/tabs_head]
Pour un usage occasionnel, dans des conditions « normales », les talkies-walkies dits semi-professionnels sont généralement amplement suffisants.

  • Si votre critère principal est le prix : Il faut opter pour un produit basique, sans fonctionnalités particulières. On les trouve en général par kit de 2 talkies-walkies, avec chargeurs et batteries associées, entre 70 et 100 €.
  • Si votre critère principal est le confort d’utilisation : Dans cette même gamme, on trouve des modèles disposant de fonctions pouvant être utiles pour certains, comme l’affichage du nom de l’appelant ou l’intégration d’une lampe torche. Ces appareils sont plutôt vendus à l’unité entre 80 et 100 €, batterie et chargeur compris.

Si votre usage est intensif, alors mieux vaut opter pour des modèles haut-de-gamme qui sont plus robustes. En fonction des marques, des gammes, ils disposent de nombreuses et différentes fonctions. Prenez le temps de les étudier pour déterminer quel modèle convient le mieux à votre usage.

  • Si votre critère principal est le prix : Les modèles disposant de batterie NiMH sont moins chers à l’achat. Il faut compter entre 100 et 200 € l’unité, batterie et chargeur compris.
  • Si votre critère principal est la le confort d’utilisation : les talkies-walkies dotés d’une batterie Li-Ion apportent un réel confort en terme d’autonomie. Leur prix, par contre, grimpe sensiblement, puisqu’il faudra débourser entre 150 et 300 € l’unité, batterie et chargeur compris.
Si vous devez utiliser vos talkies-walkies dans des conditions spécifiques (atmosphère poussiéreuse ou humide, chocs possibles, etc.) alors, votre choix se limite aux modèles qui répondent aux normes dont vous avez besoin. Les prix sont variables, mais le surcoût n’est pas anodin. Mais c’est indispensable pour garder votre matériel en bon état !

Pour acheter :
trouvez vos talkies-walkies

Talkies-walkies

talkies-walkiesPrix généralement constatés : 100 à 700 €

Remise pour achat en nombre

Livraison gratuite dès 200 € d’achat

Voir les produits